Comment déposer une annonce immobilière ?Comment vendre un bien immobilier ?

Comment vendre un bien immobilier ?

Pour réussir la vente de son bien immobilier, il faut bien s'entourer. Alors acquérir des connaissances en immobilier ou s'entourer des bonnes personnes, à vous de faire votre choix !

Comment vendre un bien immobilier ?

Pour vendre votre bien immobilier, plusieurs options s’offrent à vous. Si vous avez le temps et les connaissances nécessaires, vous pouvez estimer que vous n’avez pas besoin des services d’un professionnel de l’immobilier. Sinon, il est possible de faire appel à l’aide de différents interlocuteurs pour gérer avec vous tous les aspects de la vente de votre bien immobilier. Parmi eux, on compte les agents et les mandataires immobiliers, les notaires ou encore les avocats. Voici un panel de leurs compétences et les avantages que vous trouverez à choisir une solution parmi celles exposées.

Vendre un bien immobilier de particuliers à particuliers.

Pour vendre votre bien immobilier directement entre particuliers sans avoir recours à l’aide d’un professionnel, il vous faudra accepter de consacrer du temps à ces démarches. Voici les challenges auxquels vous serez confrontés :

  • Fixer un prix de vente correct : un prix trop élevé risquerait de décourager les acheteurs potentiels, et un prix trop bas par rapport au marché risquerait de rendre les visiteurs trop méfiants et donc, réticents. Renseignez vous donc sur les prix pratiqués sur le marché immobilier de votre secteur pour des biens similaires et soyez objectif.
  • Rédiger une annonce immobilière attrayante : votre annonce immobilière doit attirer l'œil et donner confiance. Elle doit également contenir toutes les mentions légales obligatoires et les informations indispensables sur le bien que vous placez à la vente. N’oubliez pas de mettre en avant les points forts de votre logement !
  • Prendre de jolies photos : les photos sont indispensables lorsque vous publiez une annonce immobilière. Sans elles, pas de visites. Alors assurez vous qu’elles soient bien réalisées et qu’elles montrent tout ce qu’il y a à voir dans le bien. Jouez avec la lumière, rangez correctement votre logement et surtout, cadrez vos photos.
  • Etre organisé dans la prise de contact : vous devrez gérer de nombreux appels et mails. Ne vous emmelez pas les pinceaux ou vous risqueriez de passer à côté d’une vente.
  • Ne pas oublier les documents indispensables : vous êtes dans l’obligation de fournir aux acheteurs potentiels les diagnostics pour la présence de plomb, la performance énergétique et l’assainissement.
  • Savoir niaviguer sereinement parmi les subtilités administratives et formalités officielles : renseignez vous bien à l’avance sur les démarches à accomplir en cas de vente (offre d’achat, compromis, acte authentique…) et sachez bien vous entourer !
  • Fixer un prix de vente correct : un prix trop élevé risquerait de décourager les acheteurs potentiels, et un prix trop bas par rapport au marché risquerait de rendre les visiteurs trop méfiants et donc, réticents. Renseignez vous donc sur les prix pratiqués sur le marché immobilier de votre secteur pour des biens similaires et soyez objectif.
  • Rédiger une annonce immobilière attrayante : votre annonce immobilière doit attirer l'œil et donner confiance. Elle doit également contenir toutes les mentions légales obligatoires et les informations indispensables sur le bien que vous placez à la vente. N’oubliez pas de mettre en avant les points forts de votre logement !
  • Prendre de jolies photos : les photos sont indispensables lorsque vous publiez une annonce immobilière. Sans elles, pas de visites. Alors assurez vous qu’elles soient bien réalisées et qu’elles montrent tout ce qu’il y a à voir dans le bien. Jouez avec la lumière, rangez correctement votre logement et surtout, cadrez vos photos.
  • Etre organisé dans la prise de contact : vous devrez gérer de nombreux appels et mails. Ne vous emmelez pas les pinceaux ou vous risqueriez de passer à côté d’une vente.
  • Ne pas oublier les documents indispensables : vous êtes dans l’obligation de fournir aux acheteurs potentiels les diagnostics pour la présence de plomb, la performance énergétique et l’assainissement.
  • Savoir niaviguer sereinement parmi les subtilités administratives et formalités officielles : renseignez vous bien à l’avance sur les démarches à accomplir en cas de vente (offre d’achat, compromis, acte authentique…) et sachez bien vous entourer !

Confier la vente de son bien à une agence immobilière

Les agences immobilières comportent de nombreux avantages et sont généralement des atouts très utiles pour gagner du temps et s’épargner une bonne dose de stress. C’est d’ailleurs le moyen choisi en priorité par les propriétaires en France pour vendre leur bien.

Nous vous conseillons de choisir une agence immobilière de quartier, qui connaît très bien le secteur et son marché et saura vous conseiller au mieux en matière de prix. Parfois, la clientèle en recherche est déjà bien connue des agences immobilières et permet de conclure une vente en un temps record avec très peu de visites. C’est à la fois un gain de temps et une charge mentale très largement allégée pour vous !

Le professionnalisme de l’agent immobilier qui prendra en charge la vente de votre bien se révèlera un réel atout pour séduire les acheteurs potentiels et son expertise dans le domaine de l’immobilier vous permettra de mieux comprendre les subtilités administratives pour être parfaitement à l’aise lors des démarches qui vous attendent une fois la vente engagée.

Pour travailler avec une agence immobilière, il vous sera proposé de signer un mandat de vente. Il s’agit d’un contrat entre vous et l’agence immobilière qui stipule les honoraires de l’agent immobilier et le type de mandat, c’est-à-dire simple ou exclusif, ainsi que sa durée. Plus simplement, le mandat doit comporter les informations suivantes :

  • le prix de vente du bien, hors honoraires d’agence
  • les honoraires de l’agence immobilière (barème tarifaire, pourcentage, caractère dégressif des honoraires en fonction du prix de vente…)
  • la durée du mandat, qui est généralement tacitement reconductible. Le mandat doit avoir une durée limitée dans le temps, depuis la loi dite Hoguet.

Les deux types de mandats existants sont les suivants :

  • Contrat simple : l’agence immobilière à qui vous confiez votre bien à la vente n’a pas l’exclusivité du bien. Vous êtes donc parfaitement dans votre droit si vous contactez plusieurs agences immobilières, un mandataire immobilier et votre notaire, ou même encore si vous souhaitez réaliser la vente de particulier à particulier. L’avantage est que vous ne risquez pas de rater une opportunité de vendre. En revanche, la concurrence entre agences immobilières étant rude, les professionnels peuvent très rapidement se sentir découragés si votre bien est présent à de nombreux endroits. Enfin, gardez en tête que l’agent immobilier en charge de la vente de votre bien ne touche ses honorairesque si vous concluez la vente avec un client issu de sa prospection. Les mandats de vente classiques ne permettent pas réellement de travailler de manière éthique.
  • Contrat exclusif : bien plus avantageux pour les propriétaires comme pour les professionnels, les mandats de vente exclusifs imposent de ne confier la vente de votre bien immobililer qu’à un seul professionnel. Il vous sera donc interdit de passer de particulier à particulier ou de publier votre annonce autrement que par le biais de l’agence immobilière que vous aurez choisie. Bien moins précaire pour les professionnels, le mandat de vente exclusif présente également l’avantage de ne pas multiplier les interlocuteurs sur un même bien. Les acheteurs potentiels s’en trouvent rassurés : le bien n'apparaît qu’une seule fois dans les recherches, ce qui augmente sa visibilité puisqu’il inspire bien plus confiance aux visiteurs. Aussi, l’annonce immobilière et le déroulé de la prospection n’en seront que plus qualitatifs puisque la motivation des professionnels à vendre votre bien sera à son maximum.
Conseil : grâce au bouche-à-oreilles ou à la prospection internet de l’agent immobilier, nombreuses seront les personnes à vous contacter en direct pour éviter de s’acquitter des frais d’agence. Dans ce cas-là, nous vous conseillons de les orienter vers le professionnel qui s’occupe de la vente de votre bien, afin de respecter son travail et l’engagement que vous avez pris vis-à-vis de lui.

Quels avantages à vendre un bien via un mandataire immobilier ?

Les mandataires immobiliers sont de plus en plus reconnus dans le domaine de l’immobilier, et c’est une bonne chose. Les avantages à travailler avec eux sont nombreux et sauront certainement vous séduire.

Un taux de rémunération plus faible.

Malgré ses connaissances multiples et très riches dans de nombreux domaines, le mandataire immobilier travaille souvent en qualité d’indépendant. Ce faisant, ses honoraires sont souvent plus bas que ceux des agences immobilières. Si les professionnels en agence touchent parfois jusqu’à 7% du prix de vente d’un bien, les honoraires des mandataires ne dépassent pas les 5%.

Un professionnel polyvalent.

Le mandataire immobilier est riche de ses savoir-faire nombreux. Comme il travaille le plus souvent seul, il se doit de posséder de solides connaissances dans le domaine juridique, économique, relationnel, et commercial. Cela lui permet d’avoir plusieurs cordes à son arc pour se placer comme votre interlocuteur unique en ce qui concerne la vente de votre bien immobilier. Pour vous, les démarches sont largement simplifiées, et les informations que vous communiquez au professionnel ne se perdent pas. Vous pouvez lui poser toutes vos questions, à lui de se renseigner pour vous répondre. Enfin, puisqu’il n’est pas salarié d’une entreprise comme les agents immobiliers, le mandataire est souvent plus flexible au niveau des horaires et des jours de disponibilité. Or, la flexibilité est la clé pour conclure une vente immobilière.

Profiter d’un vaste réseau.

Le réseau des mandataires immobiliers est souvent bien plus vaste que celui des agences immobilières. La raison est simple : il n’a pas l’avantage de travailler dans un espace avec pignon sur rue. Aussi, pour prospecter, obtenir des mandats et faire venir des visiteurs, il est obligé de se faire connaître en travaillant l’aspect partenarial de son métier.

Ce faisant, le mandataire immobilier se place en interlocuteur privilégié pour aider les visiteurs à se projeter dans des travaux grâce à ses contacts, ou bien à leur faire connaître le quartier grâce à sa parfaite maîtrise de son secteur.

Une vente plus rapide.

Puisqu’il est seul interlocuteur du vendeur et de l’acheteur, qu’il travaille selon ses propres disponibilités et qu’il est capable de s’adapter à toutes les situations, le mandataire immobilier vous permet de conclure la vente de votre bien plus rapidement qu’en passant par une agence immobilière.

Confier la vente de sa maison ou de son appartement à un notaire.

Le notaire n’est pas seulement votre interlocuteur privilégié pour les questions légales. Outre sa mission d’authentifier les démarches liées à la vente de votre bien immobilier, il est aussi en capacité de gérer la mise sur le marché de votre logement. Pour cela, n’hésitez pas à contacter l’office de votre notaire, qui saura vous renseigner sur la marche à suivre.

Concrètement, le notaire travaille comme un agent immobilier. Vous pouvez confier votre bien au professionnel par le biais d’un mandat de vente. Les honoraires du notaire sont souvent moins élevés que ceux des agents immobiliers, mais n’hésitez pas à demander à votre office notarial quel est le pourcentage de rémunération appliqué sur les ventes immobilières.

Le notaire s’occupera de prospecter pour trouver des acheteurs potentiels. Il estimera le prix de votre logement en fonction des ventes de biens similaires réalisées récemment sur le secteur, ce qui permettra de proposer un prix juste et justifié aux acheteurs potentiels. S’il n’a pas l’expérience de contact que les agents et mandataires immobiliers peuvent démontrer, ses compétences et sa réputation de sérieux seront un atout dans votre recherche d’acquéreurs. De plus, le notaire est souvent en contact avec des ménages susceptibles d’acheter votre bien. Il n’aura pas à chercher très loin pour réaliser des visites et faire jouer sa notoriété. Car c’est aussi ça un notaire : une personne de confiance que l’on se recommande ou que l’on considère même parfois comme “notaire de famille”. Aussi, les acheteurs potentiels seront plus enclins à lui faire confiance, d’autant qu’il sera parfaitement capable de répondre, grâce à son expérience, à toutes les questions d’ordre administratif sur les démarches à accomplir pour effectuer une offre d’achat ou signer un compromis de vente.

Les avocats aussi peuvent proposer des biens immobiliers à la vente !

Depuis quelques années, les avocats sont autorisés à gérer la mise sur le marché et la vente d’un bien immobilier. Comme le notaire, l’avocat jouit d’une notoriété souvent préetablie et incontestable. Il représente le droit et possède ainsi, toute une expertise sur les sujets juridiques liés à une vente immobilière.

L’utilité de l’avocat lors de ventes immobilières prend tout son sens dans certains cas précis qui nécessitent des compétences particulières.

Les vendeurs peuvent décider de lui confier la vente de leur maison lorsqu’ils sont en instance de divorce ou de séparation et que le bien immobilier qu’ils possèdent doit être vendu pour que chacun puisse récupérer sa part.

L’intervention de l’avocat est également intéressante en cas de vente en indivision après un décès, par exemple. En effet, ces situations se déroulent rarement sans accrocs et la bonne connaissance du dossier et de la situation financière des vendeurs par l’avocat peut s’avérer être un atout important, voire nécessaire, dans la gestion de la vente immobilière du bien qui leur appartient.

Partage

Comment vendre un bien immobilier ?Publié le 06/07/2021 à 16:53