Comment rechercher des annonces immobilières efficacement ?Comment rechercher une location immobilière ?

Comment rechercher une location immobilière ?

Pour des raisons personnelles, familiales ou professionnelles, la nécessité de déménager peut être nécessaire. Certains auront envie de changer de lieu d’habitation, d'autres seront obligés de se rapprocher de leur travail afin de réduire leur temps de trajet. De nombreuses raisons peuvent le justifier et nous serons amenés à le faire plusieurs fois dans nos vies.

De plus, tout le monde n’a pas la chance d’acheter un nouveau logement et devra passer par la case location. Par obligation ou pas choix, franchir le pas n’est pas toujours aisé et peut être une source de stress.

Sur les sites internet spécialisés ou dans les agences immobilières, des centaines d’offres de location sont disponibles. Mais pas où commencer ? Entreparticuliers vous livre tous les conseils pour rechercher efficacement un bien immobilier à louer.

À travers des informations concrètes, découvrez tout d’abord les critères de sélection de la location idéale ainsi que les différents types de location que vous serez amené.e.s à rencontrer. Une fois votre choix effectué, il vous faudra préparer un dossier administratif pour louer ce bien et présenter des garanties pour rassurer le bailleur.

Cela va devenir un jeu d’enfant grâce aux renseignements qui vont suivre !

Les critères de sélection de la location idéale

Vous êtes sur le point de vous lancer dans vos recherches du bien idéal à louer ? Pour ce faire, il faut avancer étape par étape.

Tout d’abord, il vous faudra trouver la ville ou une zone où poser vos valises. Si votre idée est déjà arrêtée, cette étape va être rapide. En vous rendant sur les sites spécialisés ou dans les agences immobilières, vous pourrez immédiatement donner cette information. Cependant, si vous n’êtes pas encore certain.e, quelques questions se poseront :

  • milieu urbain ou rural
  • proximité des transports
  • espaces verts aux alentours
  • distance avec les commerces, écoles

Désormais, il est possible d’effectuer des recherches pour louer un bien en indiquant ces critères. Très rapidement, certaines zones vont se dessiner et y verrez plus clair. Un repérage du quartier va par la suite être intéressant afin de vous conforter dans votre décision. En effet, même s’il ne s’agit que d’une location, être à l’aise et se sentir en sécurité une fois sorti.e de chez soi est indispensable.

Le budget à allouer à cette location est également un critère incontournable. Seul.e, à deux ou à plusieurs, il est nécessaire de définir un montant maximal disponible. En général, le loyer doit représenter environ 1/3 des revenus du futur locataire et ainsi, lui permettre d’avoir suffisamment d’argent pour couvrir ses dépenses courantes.

Nous le verrons dans la partie “Présenter des garanties pour rassurer le bailleur”, mais sachez qu’il est possible de présenter un garant. Cela va permettre d’augmenter ses chances vis-à-vis du bailleur. Des aides personnalisées au logement (APL) peuvent venir gonfler légèrement la somme dédiée à un loyer. N’hésitez pas à faire des simulations et voir si vous y êtes éligible.

Vous avez désormais la zone de recherches et le budget disponible pour la location d’un bien. Grâce à ces critères, la recherche sera plus précise. À présent, il vous faut connaître la superficie minimale et le nombre de pièces requises. Il est nécessaire que chacun puisse avoir son espace ! De plus, avec la démocratisation du télétravail, un bureau pourrait être le bienvenu.

D’autres options vont pouvoir peser dans la balance :

  • coin extérieur : balcon ou terrasse
  • place de parking
  • cave

Bien que cela puisse faire gonfler le montant du loyer, ces commodités sont très agréables dans le temps. Un petit café sur son balcon pourra par exemple égayer vos dimanches matins !

Petite astuce ! N’hésitez pas à me mettre en place des alertes e-mails pour ne pas passer à côté de l’annonce parfaite ! Les biens partent très vite et il faut être réactif et à l'affût des bonnes affaires.

Les critères de sélection de la location idéale sont la zone géographique, le budget à allouer, la superficie et les options supplémentaires !

Les différents types de location

Légalement, il est possible de distinguer deux types de location de bien immobilier :

  • Location vide
  • Location meublée

Pour aider à sélectionner celle qui sera la plus cohérente à vos besoins, Entreparticuliers vous révèle leurs avantages et leurs inconvénients. Vous aurez ainsi une meilleure visibilité et vous pourrez choisir plus simplement.

Location vide

Dans ce premier cas, le locataire va arriver dans un appartement ou une maison dénué de meubles. L’aménagement sera donc à sa charge et il devra amener avec lui, tout son mobilier. Grâce à cette formule, vous pourrez entièrement décorer le bien à votre goût. De plus, à la sortie, il y aura moins de risque de voir sa caution être débitée à cause de légères dégradations commises au cours du bail. L’inconvénient, cependant, est le coût du déménagement. Contrairement à la location d’un bien meublé, il faudra prendre en compte la location d’un camion, voire déménager. L’achat de nouveau meuble sera aussi à votre charge. Argent, mais aussi temps... En effet, toute cette logistique représente une réelle organisation.

Sur le plan légal, des différences apparaissent entre ces deux types de contrat. Pour les locations vides, la durée du bail est de 3 ans minimum pour les bailleurs personnes physiques et 6 ans pour les bailleurs personnes morales. Concernant le délai de préavis, il est en général de 3 mois, sauf si le bien se trouve dans une zone concernée par la loi AZUR. Ce dernier pourra alors être ramené à 1 mois (comme pour les locations meublées). Si le propriétaire souhaite reprendre l’appartement, sauf cas exceptionnel, vous aurez 6 mois pour quitter les lieux. Ce délai est confortable et vous laisse le temps de vous retourner. Dernier point, celui du dépôt de garantie. Dans le cadre d’une location vide, l’agence ou le propriétaire peut exiger 1 mois de loyer maximum, hors charges.

Location meublée

Ce deuxième type de contrat de location présente lui aussi ses avantages et ses inconvénients qu’il est intéressant de connaître avant de se lancer. Entre dans l'appellation “location meublée’, tout appartement ou maison dans lequel le locataire peut y vivre immédiatement grâce aux équipements présents dans ce dernier. Il devra répondre aux besoins de base :

  • Dormir : literie, linge de lit, dispositif occultant pour les fenêtres
  • Manger : plaques/micro-onde/four, réfrigérateur, vaisselles, table et chaises
  • Vivre décemment : meubles de rangement, luminaire, matériel d’entretien

Le locataire pourra donc poser directement ses valises une fois le contrat signé. Les dépenses liées à l’aménagement seront donc amoindries par rapport à un logement vide. Dans ce cas, le déménagement sera moins onéreux, plus rapide et des achats supplémentaires ne seront pas à prévoir. Lors de l’état des lieux d’entrée, l’état de chaque élément sera indiqué. Attention, au moment de rendre les clés, ces derniers devront être dans le même état qu’à votre arrivée, sous peine de voir votre caution être grignotée.

La durée du bail dans le cadre d’une location meublée est de 1 an minimum ou 9 mois, pour les étudiants. Si vous souhaitez quitter le logement, 1 mois de préavis sera nécessaire. Quant au bailleur, il devra vous prévenir 3 mois au préalable de sa demande de congé. Le dépôt de garantie maximal est plafonné à 2 mois, hors charges.

À retenir : deux types de location existent : les locations vides et les locations meublées. Chacune présente des avantages et des inconvénients. Choisissez celle qui répond le mieux à votre budget ainsi qu’à votre situation.

Préparer son dossier administratif pour louer un appartement ou une maison

Grâce aux précédents conseils promulgués, vous avez pu réduire et préciser votre recherche. Après quelques visites, le coup de cœur a eu lieu ! Cet appartement ou cette maison répond totalement à vos besoins ! Désormais, vous allez devoir préparer votre dossier administratif (papier et dématérialisé) et montrer votre bonne santé financière. Ce dernier est crucial et pourra faire pencher la balance de votre côté. Découvrez quels documents doivent y apparaître !

Les documents obligatoires

  • Photocopie recto/verso de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • Les trois derniers bulletins de salaire (ou deux derniers bilans pour les travailleurs indépendants)
  • Justificatif de domicile (avis de taxe d’habitation, facture EDF, etc...)
  • Ces éléments sont obligatoires et vous seront demandés par toutes les agences et/ou bailleurs. Dans certains cas, des documents complémentaires pourront être nécessaires. N’hésitez pas à les ajouter dès maintenant afin de gagner du temps et ne pas vous faire devancer.

Les documents facultatifs

  • RIB
  • Dernier avis d’imposition
  • Attestation employeur
  • Dernières quittances de loyer (si précédente location)

Si vous avez un garant :

  • Photocopie de la carte d’identité ou passeport
  • Dernier avis d’imposition
  • Attestation employeur
  • Taxe foncière (si ce dernier est propriétaire)

Sachez cependant que les agences ne peuvent pas exiger des documents confidentiels comme par exemple une copie de votre dossier médical, d’un contrat de mariage ou encore, de votre casier judiciaire.

Présenter des garanties pour rassurer le bailleur

Trouver un logement qui convient est une aventure mais réussir à le décrocher, en est une autre. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est dans certains cas préférable d’avoir un garant. Grâce à lui, l’agence ou le propriétaire sera assuré d’être payé en cas d’incident. Par ailleurs, comment faire sans garant ou avec des revenus limités ? Heureusement, il existe des alternatives et Entreparticuliers vous révèle comment présenter des garanties pour rassurer le bailleur.

L’assurance loyers impayés

Si vous n’êtes pas en CDI, avec des revenus trois fois plus élevés que le loyer et sans garant, cette option peut vous intéresser. En effet, grâce à cette dernière, vous allez pouvoir prétendre à la location.

Le plus souvent, ce sont les propriétaires qui souscrivent à ce type de contrat d’assurance. Ainsi, en cas de non paiement, ils sont couverts et peuvent toucher le loyer dû. Désormais, les locataires peuvent également y recourir. L’assurance loyers impayés va donc jouer le rôle de garant et ainsi, rassurer le bailleur.

Gratuit pour le propriétaire, le locataire devra quant à lui s’acquitter d’une redevance afin d’être couvert. Mensuel ou annuel, le règlement varie en fonction de l’organisme sollicité et est déterminé par rapport au loyer.

Caution bancaire ou solidaire

Pour mettre en confiance le bailleur, il est aussi possible d’obtenir une caution bancaire. Cette aide est destinée aux jeunes actifs âgés entre 18 et 28 ans. Dans ce cas, une banque va s’engager et couvrir les frais en cas de défaut de paiement. Il faut noter qu’il est obligatoire d’avoir auparavant un compte dans cette dite banque avant de faire sa demande.

En général, la redevance est moins élevée que pour une assurance loyers impayés. Elle est cependant réservée à une cible limitée.

Déposer une caution bancaire

Si vous êtes agée de plus de 28 ans et que votre dossier d’assurance a été refusé, il vous reste cette possibilité !

Dans ce dernier cas, le locataire pourra verser sur un compte bloqué, une somme représentant x mois de loyer. La banque pourra par la suite l'attester auprès du bailleur. Ce type de caution pourra convenir aux personnes disposant d’importantes économies ou travaillant en tant que freelance ou indépendants. Une fois le bail terminé, le propriétaire devra quant à lui en informer la banque afin que cette dernière débloque les fonds.

Dans cet article, nous avons pu découvrir comment rechercher efficacement un bien immobilier à louer. Grâce aux critères de sélection à avoir en tête, vous allez pouvoir faire des recherches efficaces sans vous éparpiller. Par la suite, après avoir monter un dossier complet et sécurisant, il ne vous restera plus qu’à attendre la remise des clés...

Partage

Comment rechercher une location immobilière ?Publié le 24/06/2021 à 17:28